Nos engagements

Réduire le gâchis

La récente augmentation du nombre de sanglier en France et les dégâts qu’ils causent en font une cible prisée des chasseurs afin d’en réguler le nombre. Dans le même temps, la popularité du sanglier a baissé, ne permettant plus de consommer le produit des chasses. Odin s’est donc associé à des chasses et chasseurs afin de récolter leur surplus de sanglier. Celui-ci est ensuite transformé par nos soins et redistribué auprès d’épiceries, de restaurants et de nos chasses partenaires pour éviter le gâchis. 

Redonner au sanglier ses lettres de noblesse

 

Le sanglier ou « porc sauvage » est un cousin du porc. Le premier est issu de l’élevage et a été domestiqué tandis que l’autre est sauvage. La viande de sanglier est ainsi beaucoup moins grasse que la viande de porc (environ 5 fois moins) et moins calorique. Elle est donc bien plus saine pour la santé. Cette matière première de grande qualité est aujourd’hui sous-utilisée, nous souhaitons aujourd’hui lui redonner le statut qu’elle mérite. 

Fraîcheur absolue

Chez Odin nous avons aussi fait le choix de ne travailler que des produits frais à consommer rapidement. C’est un gage de qualité et sécurité. Nous jugeons que c’est le meilleur moyen de sublimer le sanglier de nos recettes, de l’apprécier dans sa forme la plus pure, en altérant son goût à un aucun moment. 

Traçabilité

Chez Odin nous ne travaillons qu’avec du sanglier 100% sauvage, issu du terroir français et avec des partenaires de confiance. La traçabilité est au cœur de nos préoccupations. Parce que nous n’avons rien à cacher nous apposons donc la provenance de la viande sur nos emballages pour vous permettre de savoir d’où vient la viande que vous dégustez.

Partage

Afin, de remettre le sanglier dans l’assiette des Français nous nous sommes concentrés sur une gamme de produits de partage. Notre but est que les produits de sanglier d’Odin soit partagé entre amis ou au cours d’un repas afin de mettre en avant la convivialité du produit et de le faire découvrir au plus grand nombre. C’est pourquoi nous nous concentrons sur des préparations charcutières ou des salaisons.